Skip to main content
  1. Page d'accueil
  2. Musique
  3. Hard Rock/Métal
  4. Metallica
Metallica

Hard Rock/Métal

Tickets Metallica

0 Résultats

Nous sommes désolés, aucun événement n'a été trouvé.

A propos de Metallica



Savez-vous quand plus grand groupe de Métal s’est produit pour la première fois chez-nous ? Découvrez-le sur notre blog !

Le quatuor californien de Heavy Metal Metallica est de retour en Europe cet été pour une série de dates en plein air. Au programme, des stades, des parcs et même un château !

La tournée de 25 dates débutera début mai au Portugal et traversera toute l'Europe pour se terminer fin août en Allemagne.

Cliquez ici pour rester informé des dernières actualités, annonces et offres de Metallica.

Metallica voit le jour en 1981 à Los Angeles. Formé par le guitariste James Hetfield et le batteur Lars Ulrich, le groupe est complété à l'époque par le second guitariste Dave Mustaine et le bassiste Cliff Burton. La formation se démarque rapidement au sein de la vague Thrash Metal naissante dans la baie de San Francisco. Aux côtés de groupes comme Exodus, Death Angel et Testament, ils développent un genre et un son nouveaux, caractérisés par des rythmiques rapides, un son de guitare ultra compressé et des thèmes aussi variés que la mort, la sorcellerie, l'apocalypse ou la drogue pour n'en citer que quelques uns.
Après avoir enregistré un premier titre ("Hit The Lights") pour la compilation Metal Massacre 1 en 1982, Metallica sort son premier album Kill 'Em All en 1983 sur le label Megaforce Records. Une première tournée les voit quitter leur continent et jouer devant 7000 personnes au Aardschok Festival à Zwolle, au Pays-Bas.

Ride The Lightning, le deuxième album du groupe, sort en août 1984. Grâce à des titres porteurs tels que "For Whom The Bell Tolls", "Fade To Black" et le nerveux "Creeping Death", l'album se classe dans le Billboard 200. Maintenant signés chez Elektra, Metallica s'embarque dans une tournée qui les mène au célèbre Monsters of Rock Festival de Castle Donnington en Angleterre en compagnie de Bon Jovi, ZZ Top et Ratt devant 70 000 personnes. La popularité du groupe se fait plus grande, et va se confirmer avec la sortie de leur album suivant.

Mars 1986, Metallica sort son troisième album studio, et celui de la consécration : Master of Puppets. La critique est unanime et le reste à ce jour. Le nouvel album allie puissance, technique et virtuosité à des textes politiques et revendicateurs. Masters of Puppets devient l'album culte par excellence et va influencer des centaines de groupes jusqu'à nos jours. Premier album de Thrash Metal à être certifié Disque de Platine, il contient quelques uns des titres phares du groupe : "Battery", "Master of Puppets", "Welcome Home (Sanitarium)" et l'instrumental "Orion".
Avec un album de cette qualité, Metallica s'installe au sommet de la hiérarchie Thrash Metal et attire des centaines de milliers de fans à leur concerts à travers le monde.
La tournée de l'album sera également celle du destin tragique du bassiste Cliff Burton, qui décède lors d'un accident du tour bus sur une route verglacée en Suède. Dévasté, le reste du groupe va pourtant décider de continuer et se trouve un remplaçant dans le chef de Jason Newsted (ex-Flotsam & Jetsam).
Les premiers titres enregistrés avec le nouveau bassiste seront disponibles sous la forme d'un EP. The $5.98 E.P.: Garage Days Re-Revisited sort en août 1987 et contient suivant les continents 4 ou 5 titres, tous des covers de classiques de la fin des années 70 et du début des eighties.

Il faut attendre la fin du mois d'août 1988 pour voir enfin sortir "... And Justice For All", le quatrième album du groupe et le premier sur lequel figure le nouveau bassiste. Malgré la qualité indiscutable du disque, des tensions subsistent toujours au sein du groupe suite au décès de Cliff Burton, avec pour conséquence le gommage pur et simple des parties de basse dans le mix final de l'album, au profit des guitares. L'affaire continue à faire grand bruit aujourd'hui, à un point tel qu'un fan enregistre sa propre version de l'album en 2007, rebaptisant l'album "...And Justce for Jason".
"...And Justice For All" est certifié Disque de Platine neuf semaines seulement après sa sortie et permet au groupe d'être nommé pour la première fois aux Grammy Wards. Le premier clip video de l'histiore du groupe voit le jour pour le titre "One" et se classe 38ème dans le Top 100 Videos of All Time sur MTV.

Trois années après "... And Justice For All", Metallica signe son plus gros succès commercial. L'album simplement intitulé "Metallica" (et rapidement rebaptisé The Black Album en référence à sa pochette entièrement noire) bat tous les records. Produit par Bob Rock (Bon Jovi, Aerosmith, Motley Crue, The Cult), son triple mixage atteint le million de dollars à lui seul. Metallica, l'album, débute à la première place des charts dans dix pays (dont 650 000 exemplaires vendus la première semaine aux Etats-Unis) et reçoit un Grammy Award. Résolument plus grand public, The Black Album ne contient que des titres mid tempos, confirmation de l'orientation musicale que prendra le groupe pendant la prochaine décennie. Cinq singles ("Enter Sandman", "Sad But True", "Nothing Else Matters", "The Unforgiven" et "Wherever I May Roam") en seront issus et assureront le maintien de l'album dans les charts du monde entier pendant les deux années de tournées à travers celui-ci. Les power ballads "Nothing Else Matters" et "The Unforgiven" illustreront le début de compositions plus abordables pour les radios, ouvrant ainsi au groupe les portes à toute une nouvelle génération de fans.
Le "Black Album" reste à ce jour le plus gros succès du groupe avec plus de 35 millions d'exemplaires écoulés à travers le monde.

Après avoir passé presqu'une année complète en studio à l'écriture et l'enregistrement, Metallica sort le dyptique Load et ReLoad respectivement en 1996 et 1997. Ces deux albums affichent la continuité d'une progression artistique tant musicale (on retrouve l'icône britannique Marianne Faithfull sur le titre "The Memory Remains") que visuelle. Alors que les titres ont désormais quitté l'étiquette Thrash des débuts, le quintet arbore maintenant un look sobre et pour la première fois, des cheveux courts. Les deux albums, trop lointains de leurs prédécesseurs, reçoivent un accueil très négatif de la part des fans. Load et ReLoad deviennent les deux réalisations les plus décevantes et les moins inspirées de la carrière du groupe.

Deux années plus tard, Metallica parvient de nouveau à surprendre ses fans les plus sceptiques en programmant deux concerts au Berkeley Community Theatre avec l'Orhcestre symphonique de San Francisco. Le projet, initié en 1991 par le compositeur Michael Kamen est enfin concrétisé et immortalisé sous la forme d'un double album live intitulé S&M.

2001 est une nouvelle année d'incertitude dans le camp Metallica. Alors que le bassiste Jason Newsted annonce son intenton de quitter le groupe, le chanteur James Hetfield entame de son côté une cure de désintoxication contre l'alcool et d'autres addictions. Les sessions de préparation du futur nouvel album sont au point mort et le resteront pendant plus d'un an. C'est finalement en juin 2003 que sort St Anger, le sixième album studio du groupe. Le producteur Bob Rock s'est chargé des parties de basse dans l'attente de trouver un remplaçant à Jason Newsted. Le sentiment de produit non-fini et l'absence totale de solos sur l'album font que la critique et les fans accueillent St Anger de manière mitigée, ce malgré un retour musical plus agressif. La tournée de promotion verra l'arrivée du bassiste Robert Trujillo (ex-Suicidal Tendencies et Infectious Grooves) en tant que membre permanent de Metallica.

En 2008, Metallica renoue enfin avec le succès avec la sortie de Death Magnetic, le neuvième album de la formation californienne. Plus abouti, produit par le célèbre Rick Rubin (Slayer, Run DMC, Beastie Boys, Red Hot Chili Peppers, ...), Death Magnetic renoue avec les compositions chères aux premiers albums. L'album s'envole en tête des charts de 32 pays et Metallica devient le premier groupe à aligner cinq albums consécutifs dans le Billboard 200. Le "World Magnetic Tour" débute en septembre 2008, visite 44 pays à travers 5 continents pour s'achever en novembre 2010. Au cours de cette tournée, Metallica aligne 185 concerts devant plus de 2.6 millions de spectateurs, dont des pays jusque là encore jamais visités par le groupe. La tournée fût également marquée par l'affiche proposée par les concerts estampillés "Big Four". Quatorze dates disséminées entre 2010 et 2011 et rassemblant pour la première fois les "Quatre Grands" du Thrash Metal américain : Metallica, Slayer, Megadeth et Anthrax.
Metallica enregistre la même année Lulu, album né de la collaboration avec le vétéran Lou Reed. L'album sera un flop commercial et rejeté en masse par les fans du groupe.

Après huit années d'attente, les Four Horsemen sortent leur dixième album intitulé Hardwired ... to Self-Destruct. Composé de 12 titres, le double album est cette fois produit par Greg Fidelman et connait un succès immédiat. Classé en tête des charts dès sa sortie, Hardwired ... est un mix des grands albums des années 80, caractérisé par de longues plages aux accents parfois seventies. L'album s'est vendu à plus de 5 millions d'exemplaires depuis sa sortie et la gigantesque tournée WorldWired Tour, débutée en février 2016 à Puerto Rico, s'étalera jusque août 2019 pour au final représenter 159 shows à travers 4 continents.

Depuis sa création, Metallica a produit onze albums studio, quatre albums live, cinq EP, 39 vidéoclips et 37 singles. Le groupe a remporté neuf Grammy Awards et a classé six albums consécutifs directement à la première place du Billboard 200. L'album homonyme du groupe, Metallica, s'est vendu à 16 millions d'exemplaires aux États-Unis et 35 millions dans le monde ce qui en fait l'album le mieux vendu depuis l'ère Nielsen SoundScan. Le groupe se classe comme un des groupes les plus rentables de tous les temps, avec plus de 125 millions de disques vendus dans le monde.

Metallica a également été classé comme l'un des meilleurs groupes musicaux dans un bon nombre de magazines spécialisés, dont Rolling Stone qui le classe 61e dans son Top 100 des meilleurs groupes de tous les temps. En décembre 2012, Metallica est le troisième groupe le plus rentable depuis le début des ventes musicales durant l'ère Soundscan, commencée le 25 mai 1991, avec un total de plus de 58 millions d’albums vendus rien qu'aux États-Unis.